Les naufragés de l'oubli

Ce qu’elle voit n’est pas concevable : cette colonne d’esclaves, ces hommes habillés en Romains, cette arène dans laquelle elle est jetée au milieu des hurlements d’une foule en délire… Et quand surgit la horde de gladiateurs, lorsque le glaive s’abat sur sa nuque, elle se réveille.

Kate Bénalia, la Nantaise franco-kabyle, faussement rebelle avec ses cheveux rouges, la sportive de haut niveau portée par la puissance noire de ses traumatismes refoulés, n’aurait-elle fait qu’un simple cauchemar ? Mais alors pourquoi trouve-t-elle, en sortant de la douche, cette tenue gallo-romaine ?

Pourquoi, au même moment, le commissaire Russel découvre-t-il à Rezé, près de Nantes, sur le site antique de Ratiatum, une quinzaine de cadavres revêtus de vêtements gaulois ? Réalité, manipulation, serial killer, hallucination, schizophrénie ?

Pour Russel, débute une difficile enquête. Pour Kate, le vrai cauchemar commence.

 


 

Conquêtes Romaines, Invasions Vikings, Révolution Française… L’histoire de Nantes et de la Bretagne dans un polar captivant. Après Best-seller, un espion à Nantes et Les Naufragés du Vert, Didier San Martin revient avec un formidable thriller, très rythmé, riche en rebondissements, qui dépasse les frontières du temps et les limites du naturel. On dit de ses romans qu’ils se lisent d’une traite. Celui-ci ne déroge pas à la règle. 

300 pages en format poche aux éditions Coop Breizh, seulement 7 euros


Vu par la presse

 

« L'auteur sait ménager le suspense comme jamais. Plus on avance dans la lecture, plus on est surpris et emballé. Le style est enlevé et les rebondissements nombreux ».

David Savary, le Quotidien du tourisme.

 

« Didier San Martin navigue entre le polar, la scence-fiction et même le roman historique. Avec bonheur d'ailleurs, on accroche, ça se lit facilement ».

Philippe Gambert, Ouest-France.

 

 

« La grande histoire de Nantes et du Sud Bretagne est fascinante et pourtnat souvent méconnue : la conquête romaine, les invasions vikings, la Révolutionn française... Didier San Martin revisite ces aventures dans un polar haletant ». Le magazine de Loire-Atlantique.